Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2009

Biographie énigmatique et roman polyphonique

ilija.jpgLe collectionneur de mondes

Ilija Trojanow

roman traduit de l’allemand par Dominique Venard
Buchet Chastel, 2008

 

(par Christophe Rubin)

 

 Si la vie de Richard Francis Burton a été sulfureuse, sa mort a donné l’occasion à sa veuve d’en faire un personnage définitivement mystérieux : non contente de lui avoir fait administrer l’extrême onction malgré des pratiques sexuelles et autres expériences qui n’étaient pas en odeur de sainteté – sans compter une conversion à l’islam – elle a immédiatement brûlé son journal intime et un certain nombre de feuillets manuscrits…

Lire la suite

04/03/2009

Voyage au pays des mages

puybaret.jpgLes îlots de Piédestal – voyage au pays des mages

Textes et illustrations d’Eric Puybaret

Editions Gauthier-Languereau, 2008

A partir de 7 ans

 

(par Myriam Gallot)

 

A bord de leur roulotte scientifique amphibie, le professeur Azarias et ses deux assistants partent explorer le pays des mages. Il paraît que ces êtres mystérieux ont des pouvoirs fascinants. Sur les îlots de Piédestal, de hautes tours comme des « clous de pierre », les mages ne sont pas très disciplinés et mènent la vie dure à nos explorateurs…avant de choir de leurs tours, renversés par un poisson géant. Que d’aventures !

Lire la suite

01/10/2008

Le petit livre noir de la Chine

fbobin3.jpgVoyage au centre de la Chine
Frédéric Bobin
Picquier, poche, 2008

(par Myriam Gallot)

A l’écart des fastes du nid d’oiseau et des jeux olympiques, ce livre-reportage, écrit par l’ancien correspondant du journal Le Monde à Pékin (de 1998 à 2004), brosse les portraits de Chinois «ordinaires », rencontrés dans des classes sociales et régions très diverses.

Frédéric Bobin raconte ainsi par petites touches une population en souffrance, soumise à des potentats locaux corrompus. Les injustices faites aux citoyens sont criantes, des expropriations de paysans ou de citadins des quartiers pauvres – dont les compensations sont dérisoires – aux licenciement des anciens héros du travail de Mandchourie, qui ne touchent parfois même pas une retraite, après avoir été donnés en exemple pendant les années Mao. Les abus de pouvoir peuvent atteindre des sommets : ainsi en a-t-il été pour cette veuve dont la tombe du défunt mari a été labourée à la pelleteuse sans qu’elle soit prévenue, afin de construire sur le terrain une menuiserie et une distillerie.

Lire la suite