Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2009

Chaperon rose

9782844206893.jpgLe Chaperon rouge
Illustrations de Nathalie Choux, adaptation d’Olivier Cohen, musique de Pierre Choley
raconté par Roland Giraud

Thierry Magnier, 2008

(par Anne-Marie Mercier)

Encore un Chaperon, proche au début de celui de Perrault, mais avec des variantes curieuses et peu convaincantes. Une fin qui donne le beau rôle au chaperon et qui dissout toute l’angoisse possible du conte. Les illustrations sont elles aussi un peu mièvres (esthétique Charlie Brown, la cruauté en moins) et la mise en son assez traditionnelle, avec quelques effets de dramatisation et de suspens bien calculés.

25/02/2009

Livres de pouces

bigoudi.jpgClic ! et Bigoudis
Santiago Malazzini
Thierry Magnier, 2008

(par Anne-Marie Mercier)

Deux « livres de pouce », c’est-à-dire des tout petits cahiers souples faits d’images séquentielles rapprochées (ici des photos en noir et blanc) que l’on fait défiler rapidement pour donner une impression de mouvement. Le premier, Clic !, nous montre un photographe, le photographe peut-être, coiffé d’un bob et vêtu d’une chemise à carreaux, brandissant devant nous un énorme polaroïd démodé : tout y est du geste invitant à la pose, du flash éblouissant et au développement de notre image, que l’on nous montre d’un air triomphant et dans laquelle chacun se reconnaîtra : celle d’un chimpanzé.

Lire la suite

23/02/2009

Lettres en rogne

9782844206817.gifL’abécédaire de la colère
Emanuelle Houdart

Thierry Magnier, 2008

(par Anne-Marie Mercier)

De Abdomen, Bagarre, Cris, à Koala, Guerre, puis objets, ou zygomatiques, l’exercice de l’abécédaire n’a pas permis une vraie exploration de ce qu’est la colère, de ses effets, de sa maîtrise, mais offre cependant quelques belles fenêtres dont on espère que les psychologues se régaleront.
Un album qui dérange, tant par ses affirmations complexes et pleines de sous-entendus ou au contraire très claires, que par ses images, pas sages du tout. L’utilisation quasi exclusive des diverses nuances du rouge et du brun, les visions infernales et agressives, les insectes et animaux divers qui parcourent les corps et les vêtements provoquent une belle explosion, à l’image de celle des objets qu’on brise et des paroles qu’on hurle. Explosif !

20/02/2009

Des amis impossibles

vdayre.jpgTes petits camarades
Valérie Dayre

Thierry Magnier (petite poche), 2008

(par Anne-Marie Mercier)

Tout petit roman, et pourtant grand sujet. L’enfant est nouveau dans le quartier, dans l’école : solitude, aggravée par un physique peu avenant. Tout cela empire au moment de son anniversaire car sa mère n’accepte pas la situation et veut absolument qu’il invite « des petits camarades ». Stratagème malheureux de l’enfant pour attirer ceux qui ne le cherchaient pas, mais fin heureuse car il trouve au bout du compte ceux qu’il n’avait pas su chercher. Beaucoup d’implicite, un petit mystère, et de la chaleur humaine.

16/02/2009

Un vrai beau cauchemar

9782844207012.gifLa Fois où j’ai eu si peur
Martine Laffond et Fabienne Burckel
Thierry Magnier, 2008

(par Anne-Marie Mercier)

Une sortie à la fête foraine est interrompue par l’orage. Une fillette suit un garçon plus âgé pour se mettre à l’abri dans une usine désaffectée. Là, le caractère désolé du lieu, les bruits, et les récits du garçons sur ce qui s’y est passé au moment de la fermeture (une attaque de poissons qui se vengent de l’empoisonnement qu’elle produisait), plongent la petite fille dans un état de panique qui lui fait voir toutes sortes de choses.
On ne sait à quel moment la réalité bascule, tout se fait insensiblement, aussi bien au niveau du texte que des images. L’atmosphère inquiétante est d’ailleurs présente dès les premières lignes (cette fête est triste) et demeure même après le retour : un vrai cauchemar subtil, et des illustrations délicieusement inquiétantes.

http://www.editions-thierry-magnier.com