Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/05/2009

Cyrano de Bergerac raconté aux enfants

cyrano.jpgCyrano

Texte Taï-Marc Le Thanh, illustrations Rebecca Dautremer

Editions Gautier-Languereau
réédition dans les collections « petits bonheurs », 2008 et « les petits Gautier », 2009

à partir de 6 ans

 

(par Myriam Gallot)

 

Excellente surprise que cette adaptation en album de la célébrissime histoire de Cyrano De Bergerac, soupirant malheureux et épistolier exceptionnel. La qualité du texte, d’abord, un conte poétique et fantaisiste, volontiers désuet dans le ton, avec de vraies-fausses définitions des mots compliqués ou anciens. « Un air inspiré est le contraire d’un air expiré. Un air expiré est déjà passé dans les poumons et il donne une teinte rougeaude au visage (ce qui n’est pas très joli pour dire de la poésie). »
Les illustrations ensuite, dans un style médiéval japonisant fleuri, à dominante de rouges et de verts du plus bel effet. Exotiques, douces, évocatrices. On rit. On a le cœur serré. Une interprétation libre et pourtant fidèle à l'esprit de l'original. Et surtout une belle manière de découvrir un classique que ce petit album parfait, à prix très doux (réédité dans deux collections, respectivement à 7,50 et 5,20€).

 

http://www.rebeccadautremer.com/

20/02/2009

Attention, humour !

mon père en slip.jpgMon père en slip

Taï-Marc Le Thanh, illustrations de Barroux

Gautier-Languereau, 2008

A partir de 5 ans

 

(par Myriam Gallot)

  

Mais que fait le père de ce petit garçon en slip toute la journée ? C’est qu’il est catcheur, ma bonne dame ! Un métier comme un autre, après tout… et qui rend très fier son fils. Combat Super, c’est son nom d’artiste, est certes dix fois plus grand et plus fort que (presque) tous les autres parents, mais c’est aussi un papa très présent.
Ce récit un peu toqué est débordant de tendresse et de petites anecdotes mignonnes. L’album déploie une esthétique très catch, donc très kitsch : la couverture est matelassée dans du papier argenté brillant, la technique mêle dessin, peinture, collages et humour. Une originale déclinaison du sempiternel « mon papa, c’est le plus fort ! »

 

http://www.barroux.info/