Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2009

Dictionnaire spécialisé

l'abécédaire des amoureux.jpgL’abécédaire des amoureux

Sandra Poirot Cherif

Rue du Monde, 2008

 

(Par Caroline Scandale)

 

L’abécédaire des amoureux décline les mots de l’amour. Il en propose de savoureuses définitions illustrées de collages désuets. L’album, accessible aux plus jeunes, s’adresse aussi et surtout aux adultes. Subtil et léger, il effeuille la passion et ses aléas de A à Z. Jamais bêtifiant, il démontre qu’en amour nul besoin d’artifices, juste des sensations, une petite dose de manque et une bonne dose d’émotion.

23/01/2009

Laissez-les lire

lire.jpgComment apprendre à ses parents à aimer les livres pour enfants
Alain Serres, illustrations de Bruno Heitz
Rue du monde, 2008

(par Anne-Marie Mercier)

Propos paradoxal, puisque ce sont les parents qui achètent les livres pour enfants et qui insistent pour que leurs enfants aiment lire, mais on ne sait jamais ! Il demeure que la liste des raisons de ne pas aimer ces livres est réjouissante et peut s’adresser aussi aux enfants pour leur donner envie de lire ; il faut fuir les livres pour enfants: on y trouve des loups, ça parle de choses qui n’existent pas, ou de la mort, ou de crottes, ou pire, c’est pas utile pour l’école, et puis ça oblige les parents à les lire soir et matin à leurs enfants, horreur.

Lire la suite

27/12/2008

Contes chinois

conteschinois.jpgLa grande montagne des contes chinois
Fabienne Thiéry et Catherine Gendrin
illustré par Vanessa Hé
Rue du monde, 2008

(par Anne-Marie Mercier)


Ce recueil de « fables, légendes et contes traditionnels » propose un grand nombre de récits courts, très savoureux et très variés. On y apprend comment la jeune Fleur d’abricot échappe à l’empereur, comment la soie est arrivée en Chine. L’amour fidèle y est récompensé, l’arrogance punie, et l’on y trouve la définition du bon enseignant, à travers le mauvais modèle offert par la poule aux fines plumes, parfaite, trop parfaite et raisonnable.
Les illustrations, charmantes, imitent des miniatures, avec de belles profondeurs de couleurs, des effets de laque et de marqueterie.

28/11/2008

Refusez de la faire

2soldats.jpgLes deux soldats

Michel Piquemal, illustrations de Julien Billaudeau

Rue du monde (collection Pas comme les autres), 2008

A partir de 5 ans

 

(par Myriam Gallot)

 

Ils étaient deux « braves gars », celui de chez nous s’appelait Thomas, celui de là-bas Tibo. Tous deux goûtaient la vie, aimaient la nature et une belle jeune fille de leur pays. Tous deux moururent au front, sacrifiés par la mère patrie, absurdement opposés l’un à l’autre. Sans savoir qu’ils étaient frères. C’était il y a 90 ans. C’était la première guerre mondiale, racontée aux enfants avec des mots simples, dans cet album-miroir aux couleurs de fraternité et de poésie.
Mais ce sont aussi toutes les guerres, dont les bénéfices reviennent aux puissants. La manipulation et la souffrance seront toujours dans les deux camps et il n’y aura jamais qu’un vainqueur : les marchands d’armes scandaleusement enrichis sur le sang des « petits gars d’ici et de là-bas ». Du moins jusqu’au jour où les « petits gars » refuseront d’y aller et préfèreront « compter les étoiles réunies, celles de là-bas et celles d’ici, dans le grand mystère de la nuit ». Un message de paix universel porté par les illustrations-collages vibrantes, au style très personnel d’un tout jeune artiste-dessinateur, Julien Billaudeau, et les rimes de Michel Piquemal.

 

Présentation de la maison d'édition Rue du monde