Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

label ecm

  • 2001, année Jarrett

    keithj.jpgKeith Jarrett, Gary Peacock, Jack DeJohnette
    Yesterdays 
    (ECM 2060)

     

    (par Jacques Chesnel)

     

    Voici donc LE Keith Jarrett de l'année… celui de l'année 2001; en effet, c'est le quatrième album à prendre place dans les enregistrements collectés lors de cette tournée mondiale cette année-là, entre Always Let me Go (avril) et My Foolish Heart /Montreux (22 juillet) et The Out-of-Towners (le 28) ; trois sur quatre sont consacrés exclusivement aux standards de Broadway (« on sait à quel point ces chansons sont gorgées de musicalité ; les musiciens de jazz ne sont pas condamnés à sans cesse briser portes et fenêtres en quête de nouveaux territoires: la musique peut très bien se trouver déjà dans la pièce », déclare K.J.) ou aux compositions phares du be-bop.

    Lire la suite

  • E C M : Nouvelle Collection

    ecm2.jpgTouchstones  40 Rééditions

    (par Jacques Chesnel)

     

    Le catalogue ECM a maintenant plus de mille références. Le créateur du label munichois, Manfred Eicher (au début avec la collaboration du regretté Tomas Stowsand), qui ne manque de bonnes idées, présente ces 40 premières "pierres de touche" en digisleeve (pochette cartonnée),  disques enregistrés entre 1971 et 1993, pour la plupart indisponibles sur le marché depuis une vingtaine d'années.  

    Bien évidemment, on n'a que l'embarras du choix dans cette occasion de compléter sa discothèque ou, pour certains, de remplacer les vinyles endommagés suite aux écoutes répétées ; on retrouve ici la qualité d'enregistrement : "le plus beau son après le silence", ainsi que le même soin de production et le concept esthétique, caractéristiques du label.

    Lire la suite