Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Quête frénétique

daddy frénésie.jpgDaddy frénésie

Tristane Banon

Plon, 2008

 

(par Caroline Scandale)

 

Daddy Frénésie est le troisième roman de Tristane Banon. On y retrouve son héroïne, la jeune Flore, dans une quête frénétique dont le but est de blesser celui qui l’a abandonnée à la naissance.

A vingt sept ans, la jeune femme a depuis bien longtemps cessé de le chercher, persuadée que sa mort lui serait égale. Mais un jour en feuilletant le Figaro, une annonce lui laisse entrevoir la possibilité d’une rencontre avec l'absent. Commence alors une filature digne d’un détective privé pour apercevoir son père sans être découverte.

En proie aux doutes, elle s’interroge sur les liens qu’elle n’a pas pu créer avec son géniteur. La reconnaîtra-t-il parmi foule ? Sentira-t-il la proximité filiale dans un simple échange ? Eprouve-t-il une quelconque culpabilité ?  Dans un premier temps, animée par une simple curiosité masochiste, sa quête dérive logiquement vers une jalousie dévastatrice et vengeresse...

Ce roman aborde un sujet classique - l'absence du père - mais de manière originale et psychologiquement très juste. Bien que l’écriture soit inégale, son propos touche par la véracité du ressenti. La musique de la bande annonce du roman, composée par Stéphane Caso, retranscrit savamment l'atmosphère ambigüe du jeu sado-maso orchestré par l'héroïne... 

 

Vidéo interview de l’auteure

 

Bande annonce du livre

Les commentaires sont fermés.