Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2009

Un Chaperon noir américain (ou le Blues du loup)

loup.jpgLe loup de la 135e
De Rébecca Dautremer, illustré par Arthur Leboeuf
Seuil jeunesse, 2008

(par Anne-Marie Mercier)

Rébecca Dautremer, illustratrice, se fait ici écrivaine pour conter une nouvelle version du Petit Chaperon rouge. Quand la forêt est le Manhattan des années 50, de la 135e rue à Brooklyn Bridge en passant par Central Park et Broadway, le petit chaperon rouge est un gamin noir tout de rouge vêtu et le loup est un voyou, Chili Vince. Le loup propose une course et prend le métro pendant que l’enfant s’émerveille de tout ce qu’il voit à la surface et arrive trop tard… pour pouvoir rentrer en métro chez lui.


Quant à la mère-grand, c’est un grand-père (l’histoire se fait au masculin) qui a de la défense et met une raclée au « loup » et une bonne semonce à son petit-fils qui a oublié le panier sur une voiture rutilante, sans doute la rouge rebondie que l’on voit sur la page 22.
Tout cela se déroule sur un après-midi et une nuit et scelle la complicité des deux personnages qui se rencontrent, dans leur vieillesse, ex loup et ex enfant, au bas d’un escalier à la tombée du jour.
Le récit est raconté par l’ex enfant comme un beau souvenir de jeunesse. Autant dire que la promenade du Chaperon rouge est ici sans culpabilité ni remords. Elle est une occasion de refaire ce chemin que l’on a fait à pied et où l’on s’émerveillait à chaque instant des objets, des scènes et des gens, dans ce bon vieux temps des belles voitures et des rues livrées aux piétons. Les illustrations, généreuses, aux couleurs profondes et aux perspectives travaillées, font partager au lecteur cet émerveillement. Celui-ci peut aussi prendre de la hauteur par rapport au trajet et le suivre sur un plan, avec les cartes vieillies de Manhattan données en fin et en début d’album.

Commentaires

Ah celui-là il me le faut ! je suis déjà fan de Rebecca Dautremer illustratrice, alors je veux lire ça ! :)

Écrit par : Calirel | 12/01/2009

Les commentaires sont fermés.