Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Songes d’une nuit d’été

peca.jpgThe sunshine play

Peca Stefan

Traduit du roumain par Fanny Chartres
Editions Théâtrales, 2008

 

(par Jean-Pierre Longre)

 

Sur un toit brûlant de Bucarest, par une belle nuit de juillet, trois jeunes gens confrontent leurs désirs, leurs doutes, leurs colères, leurs déceptions, leurs espoirs… Il y a là Iza la Roumaine, Trifon le Bulgare et Dan le Roumain, de retour de Colombie après un mariage raté. L’amour et la séparation sont au cœur de leurs dialogues, qui se déroulent tantôt en roumain (et en traduction française pour la présente édition) tantôt en anglais (lorsque Roumains et Bulgare veulent s’entendre mutuellement…) : stéréotype de l’internationalisme linguistique ? En tout cas, on sent bien que ces trentenaires venus d’horizons différents ont des élans similaires, soutenus par les mêmes rêves d’autres choses et d’autres lieux.

Ils songent à un monde pacifique : « J’adore les nuits d’été. Surtout en ce moment, au mois de juillet. J’adore cette odeur. Cette tranquillité. On a l’impression que tout va bien dans le monde entier ». Effacer le réel pour le rejouer : « Tu ne veux pas oublier ? Tout recommencer ? ». Et sur ce toit devenu scène tragi-comique illimitée, ils échafaudent le monde comme un théâtre dont ils sont les acteurs ; ils jouent leurs rêves, ils jouent Roméo et Juliette, ils jouent à s’épouser, jusqu’au retour du soleil.

 

La pièce de Peca Stefan est certes roumaine, mais elle s’insère parfaitement dans la sélection du projet « Traits d’Union, 27 nouvelles pièces d’Europe » : 27 textes dramatiques inédits choisis pour représenter chacun des pays de l’Union Européenne, à l’occasion de la présidence française. Lus au cours de diverses manifestations publiques, ils paraissent tous, en traduction française, aux Editions Théâtrales. Cette belle initiative contribuera, espérons-le, à une meilleure connaissance de l’écriture théâtrale européenne, de sa jeunesse, de ses aspirations communes, de sa diversité, et à un nécessaire renouvellement du répertoire scénique.

 

*************

 

Dans le cadre de la Saison culturelle européenne (juillet – décembre 2008), les éditions Théâtrales et Culturesfrance coéditent une collection intitulée "Traits d'union", regroupant 27 pièces inédites, une pour chacun des pays européens, de l'Allemagne à la Suède.

 

http://www.editionstheatrales.fr/

 

http://www.culturesfrance.com/

Les commentaires sont fermés.