Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« SF congelée »

sanvoisinfrois.jpgMathis, l’enfant qui venait du froid
Eric Sanvoisin
Editions Anna Chanel, 2008

(par Anne-Marie Mercier)

La collection « teenager 2168 »  des éditions Anna Chanel, dédiée aux adolescents, promet de « nous plonger dans une réalité qui pourrait bien se superposer à la nôtre ». De fait, Mathis, l’enfant qui venait du froid, décline de nombreuses angoisses actuelles quant au futur de la planète et de l’humanité : la terre a été ravagée par des catastrophes causées par le réchauffement climatique, le contact des hommes avec l’univers naturel a été rompu ; ils sont obligés de vivre sous terre, ne se reproduisent plus, n’ont plus goût à rien. Dans cette société, ceux qu’on appelle les Réveillés, les malades venus du passé, gelés en attente de nouvelles découvertes médicales et progressivement ramenés à la vie sont censés tantôt la perturber, tantôt la sauver – on ne sait.

Le héros, 13 ans, est l’un d’eux, de même que tous les personnages positifs, tant le livre cherche à montrer qu’une humanité née sous terre serait incapable d’autonomie. L’idée était bonne, la réalisation décevante : personnages convenus, dialogues improbables, invraisemblances généralisées, et résolution à la fois attendue et un beaucoup trop facile : le coup des super-pouvoirs accordés comme par hasard aux héros est une recette dont on se lasse, surtout dans un genre qui n’y a guère recours.

http://editionsannachanel.com

Les commentaires sont fermés.