Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2008

« Le droit à la beauté et à la poésie »

mercure3.jpgMercure liquide, revue littéraire et graphique

Numéro 8 (janvier 2008)

 

(par Myriam Gallot)

 

« Mercure liquide construit, depuis huit numéros maintenant, une esthétique de la diversité et de la sensibilité. Son moteur est toujours le sentiment d’une urgence : celle d’un dialogue créatif entre les arts.»

 

Petite promenade subjective dans ce dernier numéro.

 

Tout de suite explose à la figure la déflagration des mots de « Party incendiaire »,  qui vomit la société française et sa reproduction de la caste dominante. FP. Meny, « à la rue », exclu d’un système absurde et violent, le dénonce avec l’énergie de celui qui ne veut pas crever : « Je n’ai demandé qu’une chose. Elle m’a toujours été refusée. J’ai lutté pour l’obtenir, vraiment. Cette chose, mes semblables l’ont sans la chercher. Cette chose n’est ni l’argent, ni l’amitié, ni la gloire. C’est une place parmi les hommes, une place à moi, une place qu’ils reconnaîtraient comme mienne sans l’envier, puisqu’elle n’aurait rien d’enviable. »


 Plus loin, les photographies d’un jeune Italien de vingt ans, Fulvio Romiti, dans des bâtiments industriels, juste avant leur destruction. Des portes, des murs défoncés, des reliquats d’activité humaine, Fulvio Romiti fait un poème visuel à la silencieuse beauté. Tout semble calme et paisible, loin bien loin du labeur qui y régna autrefois. Les lieux se sont résignés à leur mort et semblent touchés par la grâce dans un lumineux chant du cygne.

 

« Je contemple le chaos sans effroi » répète justement Véronique Zaborowski dans l’un de ses trois intraitables poèmes. Ses personnages regardent leur vie, considèrent ce qu’elle est devenue autant que ce qu’elle fut : « Paraît que les lendemains sont là. Ils chantent d’une voix cassée avec le cœur au bord. »

 

« Dans une époque sombre, dans un monde dur, nous revendiquons le droit à la beauté et à la poésie », clament les éditeurs de Mercure Liquide. Mission accomplie.

 

 

http://mercure.phpnet.org/site/

Les commentaires sont fermés.