Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"affirmatif et civilisateur"

erotisme.jpgHistoire de l’érotisme, de l’Olympe au cybersexe

Pierre-Marc de Biasi

Découvertes Gallimard, 2007

 

(par Blandine Longre)

 

Promenade à travers les âges qui ne se cantonne pas au seul Occident, cet ouvrage revendique un érotisme « affirmatif et civilisateur » et entend revenir sur quelques idées reçues, en proposant une lecture intelligente et lucide d’un phénomène qu’on ne saurait réduire à la simple sexualité, à l’assouvissement immédiat du désir ou aux pulsions des uns ou des autres. Car l’histoire de l’érotisme est avant tout « celle de ses représentations » artistiques (de l’art figuratif à la littérature, de la musique au cinéma) – dont nombre d’exemples parsèment ces pages.

De l’Eros antique à l’Eros contemporain, Pierre-Marc de Biasi offre un vaste panorama émaillé d’anecdotes et d’analyses passionnantes. Et de conclure que deux ennemis menacent aujourd’hui l’érotisme en tant que « vecteur de culture, de liberté collective et d’épanouissement individuel » : une pornographie « de masse », envahissante et médiocre, soumise à la loi du marché (dont la devise serait « tout, tout de suite »), et « l’inquisiteur barbu, le jeteur d’anathèmes et de fatwas, la figure millénaire du censeur iconoclaste » dont le retour en force en inquiète plus d’un. L’ouvrage s’achève sur un abécédaire, florilège d’extraits littéraires « en proie à la fièvre d’Eros », de Diderot à Baudelaire, d’Ovide à Pierre Louÿs, d’Anaïs Nin à Bataille, de Sade à Claudine Galléa, qui incitera à prolonger l'exploration.

http://www.gallimard.fr/collections/decouvertes.htm

Les commentaires sont fermés.