Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Indispensable

ausud4.jpgRevue Au sud de l’Est n° 3,
Editions Non lieu, hiver 2007

(par Jean-Pierre Longre)  

La revue Au Sud de l’Est poursuit son exploration de la culture des Balkans, selon une démarche qui a commencé à faire ses preuves dans les deux premiers numéros. Cette fois, sont passés au crible et dénoncés les « mythes identitaires », sur lesquels certaines communautés s’appuient pour nourrir l’histoire « de tous leurs fantasmes nationalistes », refusant « un dialogue moderne entre gens de bonne volonté » (Adrian Marashi).

Aux antipodes de cette attitude, quelques pages dressent le portrait de Mireille Robin, traductrice, « passeur de culture », à qui l’on doit de pouvoir lire en français de très nombreux auteurs serbes, croates, bosniaques – car, comme le rappelle Snjezana Kordic, « le serbo-croate est une seule et même langue », pratiquée en Croatie, Serbie, Bosnie et au Monténégro… Un dossier entier est d’ailleurs consacré aux langues et à leurs rapports avec les peuples, prenant en compte les particularités de minorités propres à cette région d’Europe marquée par la pluralité (les Lipovènes de Roumanie, la « langue moldave » – invention stalinienne –, la langue religieuse de Bulgarie, les « poètes aroumains » d’Albanie…). Une autre section rappelle à bon escient que le surréalisme est international, et que le « sud de l’est » en est l’un des creusets les plus bouillonnants : Radovan Ivsic (Croatie), Gellu Naum (Roumanie), Jules Perahim (Roumanie), en particulier, le prouvent dans leurs œuvres.

Revue documentaire, d’initiation, d’information, de réflexion, d’investigation, Au Sud de l’Est est aussi support de création : textes, dessins, photos… La formule est bonne, la combinaison séduisante. Souhaitons heureuse continuation à une revue qui devient indispensable dans le paysage européen.

Non lieu, 2 rue de l’Adjudant Réau, 75020 Paris
editionsnonlieu@yahoo

Les commentaires sont fermés.