Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mu, Le feu sacré de la terre

mu3.jpgLa trilogie du gardien, tome 1 : Mu Le feu sacré de la terre
de David Klass

traduit de l’anglais par Julien Ramel
Intervista, 2007 - collection 15-20 ans

 

 (Par Catherine Gentile)

 


Une nouvelle collection chez Intervista, co-dirigée par Denis Guiot
et Constance Joly-Girard : « 15-20 ».

 

 

Denis Guiot explique que la démarche éditoriale qu’il a choisi d’adopter avec Constance Joly-Girard vient combler le « no man’s land éditorial » que l’on constate en ce qui concerne les jeunes adultes. Ceux-ci ne se retrouvent ni dans la littérature de jeunesse, justement trop ciblée pour les enfants et les adolescents, ni dans la littérature pour adultes. Captés bien souvent par d’autres centres d’intérêt, ils délaissent alors la lecture.
Denis Guiot précise encore : « La collection « 15-20 » proposera des romans en prise avec les grands enjeux de notre société, des romans pour rêver et prendre conscience, des romans d’apprentissage où les héros devront « mouiller leur chemise », des romans écrits dans une langue claire, dynamique et naturelle. Notre politique éditoriale s’appuie sur du divertissement de qualité au service d’une ouverture sur la vie, et prend en compte les pratiques culturelles de la tranche d’âge visée. Les titres que nous publions en 2008 parleront du danger que court la planète, du suicide des jeunes, de l’immigration clandestine, de la ghettoïsation des banlieues, etc. Mais sans prêchi-prêcha et en gardant toujours à l’idée que lire n’est ni une obligation, ni une occupation démodée, ni une activité élitiste, ni une fuite hors du monde, mais un plaisir simple, intense et actuel, qui fait partie de la Vie. »

La collection 15-20 sera donc axée principalement sur les littératures de l’imaginaire : SF, fantastique moderne, fantasy urbaine, thrillers futuristes et rassemblera des auteurs traduits mais aussi et principalement des auteurs francophones, faisant partie de la « famille » d’auteurs que Denis Guiot a su rassembler autour de lui, en créant et animant avec passion la collection Autres mondes, chez Mango.
Mu le feu sacré de la terre inaugure donc la collection et est le premier volet d’une trilogie dont les thèmes centraux sont l’écologie, la relation qu’ont les hommes avec leur environnement, et le sentiment qu’il est peut-être encore temps d’inverser le processus de destruction de la Terre qui est en route. David Klass est l’auteur de nombreux romans, dont l’excellent Tu ne me connais pas, paru aux éditions du Seuil jeunesse en 2002. Il est aussi scénariste pour le cinéma. Il inaugure donc la collection 15-20 avec ce gros roman d’aventures oscillant entre le fantastique et la science-fiction.

 

On fait la connaissance du narrateur et héros : Jack Danielson, 18 ans, adolescent ordinaire, enfin presque. Il vit une vie banale avec des parents qui ne souhaitent guère sortir de l’anonymat. Ses préoccupations sont ordinaires aussi : les filles tout d’abord et surtout Pee Jay Peters, sa petite amie dont il est très amoureux, le football américain, sport dans lequel il excelle et les voitures. Il va au lycée où il est plutôt un bon élève. Pourtant, brusquement, sa vie bascule et tout ce qu’il croyait vrai s’avère incertain. Cela commence un soir, alors qu’il fête ses prouesses footballistiques avec son amie au restaurant. Un inconnu le frôle et le « flashe », comme le ferait un radar.

 

Lorsqu’il raconte cela à son père en rentrant, ce dernier s’inquiète vraiment et l’emmène sans qu’il ait le temps de comprendre ce qui se passe. Il lui dit juste qu’il est en danger, qu’il n’est pas son vrai père, qu’il doit fuir et ne jamais revenir, que sa petite vie tranquille est définitivement terminée. Il l’entraîne vers un bateau préparé et équipé et lui indique seulement qu’il est l’étincelle d’espoir. Jack n’a guère le temps de comprendre ce qui lui arrive. Il est poursuivi, traqué, impitoyablement mais il s’aperçoit que ses qualités physiques et intellectuelles hors du commun vont peut-être l’aider à échapper à la mort et à accomplir sa mission, qu’il découvre petit à petit. Jack est le Sauveur envoyé par les Terriens du futur, qui vivent sur une Terre désolée, presque morte, pour tenter de renverser le phénomène de destruction écologique massive de la planète. Pour cela il doit trouver Mu, qui serait le feu sacré de la Terre, une boule de feu cachée quelque part dans les entrailles de la planète, dont le pouvoir pourrait inverser le processus de destruction et prévenir du Point d’inflexion, c'est-à-dire le moment où il ne serait plus possible de revenir en arrière tant seraient fortes les atteintes à l’écosystème. Au cours de sa cavale, Jack rencontre toutes sortes de personnes, dont certaines seront des alliés, déconcertants parfois mais précieux : Gisco, un gros chien télépathe et fort bien élevé, et Eko, une jeune guerrière spécialiste des sports de combat, qui lui fait subir une formation très poussée ; et d’autres des ennemis implacables, en particulier Dargon, un homme richissime qui bâtit sa fortune sur la destruction systémique des récifs sous-marins qu’il pille de manière massivement à l’aide de techniques sophistiquées et de monstrueux navires de pêche.


Ce roman, thriller écologique aussi, est efficace et bâti comme un film d’action où les temps morts sont bannis. Le héros, qui découvre qui il est en réalité au fur et à mesure de sa course, nous entraîne dans une aventure palpitante et mystérieuse, dans laquelle on entre aisément. Il prend aussi de la densité alors qu’il comprend enfin l’enjeu de sa quête et de sa mission et qu’il est confronté aussi à ce que pourrait devenir son monde s’il n’agit pas. L’écriture de David Klass est nerveuse, rythmée, tout autant que l’action, alternant des phrases très courtes soulignant le tourbillon dans lequel est plongé le héros, et des passages plus amples où l’on peut respirer plus aisément. On ne s’ennuie pas un seul instant. Ce livre atteint les objectifs annoncés par les deux directeurs de la collection : il fait rêver, fait vibrer, fait réfléchir sur les véritables enjeux auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés en matière de sauvegarde de la planète, par le biais d’une fiction très bien construire, d’un suspense habilement entretenu et de personnages charismatiques.

 

http://www.editionsintervista.com/ 

Les commentaires sont fermés.