Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Voué au rock'n'roll

coinscoupes1.gifLes coins coupés
Philippe Garnier
Grasset, 2001

 

(par Régis Longre)

 

Éminent rock critic, Philippe Garnier a passé les années soixante-dix et le début des années quatre-vingt comme correspondant à Rock & Folk et à Libération, diffusant à travers des centaines de chroniques une certaine idée du rock dont les Cramps, le Gun Club ou Roky Robinson sont les groupes les plus représentatifs.

Dans ce nouveau roman, cet auteur à multiples facettes (il fut amené à écrire sur le cinéma et la littérature américaine, et notamment sa remarquée biographie de David Goodis), met en scène Stretch, son véritable double, exterminateur de termites à Los Angeles, qui nous dévoile peu à peu son passé de fan de rock'n'roll ; mais il sera peu question de musique : Phillipe Garnier n'est pas musicien et cite volontiers Lux Interior, chanteur des Cramps, pour qui « le rock'n'roll n'a finalement pas grand chose à voir avec la musique ».

Ancien disquaire en France (P. Garnier a lui aussi tenu un magasin de disque au Havre) et ancien rock critic (le roman est entrecoupé d'articles parus dans Rock & Folk), Stretch évoque la partie de sa vie vouée au rock'n'roll, dans les alentours de Los Angeles. S'ensuivent des concerts de groupes aussi cultes qu'obscurs dans des salles autant mythiques que vétustes, des recherches interminables de la perle rare au beau milieu de centaines de disques, et des visites d'improbables dépôts d'invendus (les coins coupés étaient ces disques soldés dont le coin était coupé ou troué).
Ce livre est un témoignage sans nostalgie ni amertume sur ces années où le rock, bien plus qu'une musique, était une culture à part entière, une vie. Il souligne le côté à la fois dérisoire et passionné de cette aventure sans rien renier et fera vibrer tous ces mordus qui hantent brocantes et vides greniers, envahis par des bouffées de chaleur à la simple vue d'un bac de vinyls !


http://www.edition-grasset.fr

Les commentaires sont fermés.